Sommaire

L'architecte d'intérieur est un professionnel diplômé qui conçoit et réalise des aménagements d'espaces intérieurs. Il travaille aussi bien avec les particuliers (maisons et appartements) qu'avec les professionnels (bureaux, restaurants, commerces). Suivez tous nos conseils pour bien le choisir, en vous basant sur ses diplômes, affiliations, books, mais aussi sur les indispensables garanties.

Pourquoi faire appel à un architecte d'intérieur ?

Son rôle

La mission de l'architecte d'intérieur s'étend de l'aménagement d'un intérieur à sa restructuration. Il repense les volumes, les couleurs, les matériaux et le mobilier. Il est capable de transformer complètement un intérieur en redéfinissant la manière dont les cloisons s'agencent ou le type de revêtement utilisé

Vous pouvez également faire appel à un architecte d'intérieur pour la création d'une nouvelle surface si la surface de plancher total (extension + existant) ne dépasse pas 150 m². 

L'architecte d'intérieur peut gérer les démarches administratives auprès des mairies (dossier de déclaration de travaux, remise en accessibilité PMR, demande pour modification d'enseigne, etc.) et vous servir d'intermédiaire pour tous les artisans auxquels il devra faire appel, à la manière d'un maître d'œuvre.

Architecte

Article

Lire l'article Ooreka

Ses missions

De la conception à la réalisation et au suivi des travaux, l'intervention d'un architecte d'intérieur passe par plusieurs étapes indépendantes, qui peuvent être cumulatives :

  • L'état des lieux. La première mission de l'architecte d'intérieur est de s'informer sur vos besoins. Puis, il effectue un relevé de mesure et un plan d'état des lieux de l'existant, afin de réaliser un projet sur mesure.
  • La conception d'espace. L'architecte d'intérieur conçoit un projet sous forme d'esquisses (avec plans et croquis), en tenant compte de vos besoins, des contraintes techniques et des normes.
  • L'élaboration de plans. À partir de cette étape, l'architecte d'intérieur dessine les plans, coupes, élévation et 3D en détail. Les choix des matériaux, mobiliers et luminaires sont effectués. En parallèle, il a pour mission de monter les dossiers administratifs afin d'avoir toutes les autorisations nécessaires au chantier.
  • La mission de chef de projet. Une fois le projet validé, l'architecte d'intérieur consulte les entreprises pour les futurs travaux. Il organise, pilote, puis coordonne la réception de chantier.

Bien choisir un architecte d'intérieur

Les qualités d'un bon architecte d'intérieur

Les qualités à attendre d'un architecte d'intérieur sont nombreuses. Il doit être à votre écoute, afin de pouvoir créer un projet réellement sur mesure. Être sensible et créatif pour imaginer un espace unique. Être rigoureux et technicien pour répondre à la fois à vos besoins, aux normes et aux contraintes du projet. Et enfin avoir une très bonne connaissance des matériaux, du bâtiment et des différents corps de métier intervenant dans le projet.

Formations et références

S'il n'existe pas de diplôme national, l'architecte d'intérieur doit justifier d'une formation Bac + 5 en art ou en architecture. Le Conseil français des architectes d’intérieur (CFAI) reconnaît quinze formations en France. 

Vous pouvez également vérifier son affiliation à des organismes tels que le Conseil français des architectes d’intérieur (CFAI), l’Union nationale des architectes d’intérieur (UNAID) ou la Fédération nationale des syndicats d'architectes d'intérieur (FNSAI). Ces certifications s'obtiennent après plusieurs années d'exercice et l'étude des chantiers réalisés par l'architecte d'intérieur.

Quand vous avez repéré un architecte d'intérieur, consultez ses réalisations et références sur son site internet. Et demandez à voir son book, qui rassemble les chantiers qu'il a déjà réalisés. Vous pourrez ainsi vous faire une idée de sa créativité et de ses goûts. N'hésitez pas non plus à demander conseil à vos connaissances ou à des artisans qui pourraient vous recommander un architecte d'intérieur. Rien ne vaut le bouche-à-oreille !

Assurances et garanties obligatoires

Considéré comme « constructeur », selon la définition de l’article 1792-1 du Code civil, l'architecte d'intérieur doit obligatoirement avoir souscris à :

  • l'assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • la garantie décennale, qui concerne les constructions neuves, les rénovations de grande ampleur ou les aménagements divers. Elle garantit pendant 10 ans la réparation des dommages qui se produisent après réception des travaux ;
  • la garantie biennale, qui couvre pendant deux ans les équipements dissociables du bâti ;
  • la garantie de parfait achèvement. Celle-ci concerne la réparation des désordres ou défauts de conformité, quelle que soit leur nature, signalés par le maître d'ouvrage (c'est-à-dire vous le plus souvent) à la réception, ou apparus dans un délai d'1 an après la réception des travaux.

Contrat

Un contrat doit être signé entre le maître d'ouvrage (vous en tant que client) et le maître d'œuvre, c'est-à-dire l'architecte d'intérieur. Il résume les droits et les devoirs de chacune des parties et valide les honoraires. Il sera votre référence tout au long de vos échanges avec votre architecte d'intérieur.

Ce contrat n'est pas réglementé, mais vous trouverez des contrats types à télécharger ou à vous procurer auprès du CFAI.

Honoraires des architectes d'intérieur

Les honoraires d'un architecte d'intérieur ne sont pas réglementés. Ils peuvent être calculés à l'heure pour de simples conseils ou une intervention minime. Comptez alors entre 80 € et 200 € de l'heure.

Pour une intervention plus conséquente, les honoraires sont basés sur un pourcentage du montant total des travaux. Comptez entre 10 % et 15 % selon la surface et la complexité des volumes.