Sommaire

L'association harmonieuse des couleurs demande certaines connaissances de base et n'est pas forcément évidente lorsque l'on veut obtenir un résultat à la hauteur de son attente. L'harmonie des couleurs peut être obtenue grâce à des règles simples, qu'il suffit d'appliquer pour avoir une décoration qui corresponde à vos goûts. Avec nous, découvrez comment obtenir l'harmonie des couleurs dans votre maison, et réalisez une décoration de votre intérieur combinant élégance et équilibre.

Harmonie des couleurs : quelles sont les différentes couleurs à votre disposition ?

Lorsque vous décidez d'ajouter de la couleur dans votre décoration, vous avez à votre disposition différentes couleurs qui sont classifiées.

Couleurs primaires

Ce sont le rouge, le bleu et le jaune.

À partir de ces trois couleurs, on peut créer par mélange toutes les autres couleurs. C'est pour cela qu'on les nomme ainsi.

Couleurs secondaires

Elles résultent d'un mélange de deux couleurs primaires seulement.

Ce sont le vert (jaune + bleu), l’orange (jaune + rouge) et le violet (bleu + rouge).

Couleurs tertiaires

Ce sont toutes les autres couleurs, qui sont un mélange des trois couleurs primaires en proportion plus ou moins importante.

À tout cela, on ajoute deux « non-couleurs », le blanc et le noir.

Lire l'article Ooreka

Harmonie des couleurs : quelles sont les règles à respecter pour l'obtenir ?

Association de couleurs différentes

Une association réussie réside dans l'accord des trois types de couleurs à votre disposition avec des règles de base simples, parmi lesquelles vous pouvez faire votre choix. 

Choisissez une couleur principale qui soit va être la couleur dominante dans la pièce en l'appliquant sur les murs par exemple, soit sera placée par petites touches dans un espace plus neutre, comme dans une pièce avec des murs intégralement blancs.

Associez une couleur froide et une couleur chaude. Le contraste entre les deux va donner du dynamisme à votre espace. Sur le cercle chromatique, on trouve sur un côté les couleurs chaudes, sur l'autre côté les couleurs froides. Dans les teintes chaudes, on trouve le rouge et le jaune, et dans les teintes froides, les verts, les violets, et bien entendu les bleus. Les teintes chaudes dégagent de la chaleur et de l'énergie, les froides de la fraîcheur, et du calme.

Associez deux couleurs complémentaires. L'équilibre entre les deux va donner de l'harmonie à votre décoration.

Camaïeu de couleurs

Le camaïeu est simple à utiliser et toujours réussi. Il s'agit de décliner une même couleur en plusieurs tons, la couleur de base étant utilisée pour les plus grandes surfaces, et les tons plus clairs et plus foncés dans des proportions moindres afin de créer un équilibre visuel.

On peut ensuite ajouter des touches d'une couleur complémentaire pour dynamiser l'ensemble, car se contenter d'une seule couleur déclinée en camaïeu risque d'être un peu banal.

Harmonie des couleurs : quelles sont les erreurs à éviter pour la conserver ?

Certaines associations ne fonctionnent pas. Quelques règles sont donc à appliquer pour éviter les erreurs.

Pas plus de 3 couleurs par pièce

Ne mariez jamais plus de trois couleurs dans la même pièce. Si vous hésitez sur la façon d'employer la couleur, le camaïeu est toujours une bonne solution pour varier les tons sans prendre de risque de cacophonie.

1 couleur forte par pièce

Utilisez une seule couleur forte par pièce. Votre esprit en sera soulagé. L'abus de coloris forts dans le même espace est vecteur de tension nerveuse. Si vous hésitez, commencer par peindre vos murs dans un ton neutre comme le blanc, apportez la couleur par les accessoires, et voyez si vous supportez les coloris mis en situation.

L'harmonie entre les pièces

Privilégiez l'impression d'ensemble : c'est celle que l'on obtient quand on passe d'une pièce à l'autre. Une décoration réussie passe par cette harmonie. Donc si vous adoptez une couleur forte pour une pièce comme le salon, faites en sorte qu'on la retrouve évoquée dans les lieux adjacents, comme l'entrée ou la cuisine. La seule exception peut concerner la chambre d'enfant ou d'adolescent, qui peut adopter des coloris très différents de ceux du reste de la maison.

Pas d'associations difficiles

Évitez les associations trop difficiles à réaliser. Si vous hésitez pour associer avec équilibre deux couleurs fortes, restez dans la gamme des neutres et apportez la couleur par les objets et éléments décoratifs faciles à changer. Une décoration basée sur une bichromie noire et blanche, ou sur un dégradé de bruns sera toujours réussie. Il suffira d'ajouter une couleur vive en touches décoratives, avec un coussin, un vase, un tableau pour que l'ensemble soit flatteur.

Assortir couleurs des murs et mobilier

N'osez pas le changement à tout prix. N'oubliez pas de tenir compte de l'environnement présent. Si le mobilier de la cuisine ouverte sur votre salon est rouge, essayez de rester en harmonie avec cet élément incontournable, et associez-lui les bons choix, comme des murs gris.

Enfin, sachez que la couleur a une influence sur le corps et l'esprit humain. La température d'une pièce peinte en bleu semblera plus froide que celle d'une pièce peinte en rouge ; des expériences l'ont prouvé. Le choix des couleurs et de leur harmonie est un élément capital de votre environnement. Il est donc essentiel d'en connaître les secrets afin de ne pas vous tromper. En respectant les quelques règles simples que nous venons d'énoncer, vous pourrez le faire aisément.