Sommaire

Dans une maison, le sous-sol est une pièce supplémentaire, qui est semi ou totalement enterrée. Elle est souvent négligée, alors qu'elle possède souvent une belle surface. L'aménagement de votre sous-sol est la solution idéale pour gagner en mètres carrés et pour ajouter des pièces dans votre maison. Cependant, l'aménagement et donc la décoration d'un sous-sol sont soumis à des lois d'urbanisme, et une réflexion sur l'isolation, le chauffage et l'humidité est à mener.

Décoration du sous-sol : par où commencer votre agencement ?

Faites les démarches administratives nécessaires

L’aménagement d’un sous-sol est soumis à des règles d’urbanisme, comme tout espace dont la destination finale est l’habitation.

Pour tous vos travaux d'aménagement d'espace habitable, vous devez déposer une déclaration de travaux auprès de votre mairie, pour un espace compris entre 10 et 20 m². Pour plus de 20 m², l'obtention d'un permis de construire est obligatoire.

Le recours à un architecte n'est obligatoire que si votre surface habitable occupe plus de 150 m² au total, sachant que les surfaces de moins de 1,80 m² de hauteur ne sont pas considérées comme de la SHON.

Si vous êtes en copropriété, vous devez demander l’accord de la copropriété pour effectuer vos travaux.

Comme vous augmentez votre surface habitable, vous devrez déposer une déclaration H2 auprès de votre centre des impôts fonciers.

Faites attention à la hauteur sous plafond

Un sous-sol enterré ou partiellement enterré est généralement conçu à l’origine comme un simple espace de service, et donc avec une hauteur réduite.

Une hauteur de moins de 2,40 m libre sous plafond est le minimum si vous souhaitez y aménager une pièce à vivre. Si la hauteur disponible est de 2,10 m, vous pouvez parfaitement installer un bureau, une chambre d’appoint, un coin TV, une salle de jeux

Lire l'article Ooreka

Décoration du sous-sol : quels sont les travaux spécifiques ?

Traitement de l'humidité

Avant d’envisager le moindre aménagement de votre sous-sol, vous devez d’abord assainir la surface. L’humidité est le premier ennemi du bâti, elle nuit à la solidité de la construction et à la santé des habitants. L'étanchéité de la pièce est donc indispensable.

Isolation

Pour être confortable, votre sous-sol doit impérativement être isolé avant d’être aménagé. Vous devez traiter toutes les parois.

Pour les murs : soit vous collez directement des panneaux de doublage composés d’un isolant et d’une plaque de plâtre sur vos murs, soit, si vos murs sont irréguliers, vous glissez un isolant entre le mur et une ossature métallique, sur laquelle vous vissez des plaques de plâtre.

Pour le sol : si votre sous-sol n’est pas construit sur un vide sanitaire, mais directement sur un terre-plein, collez sur la chape une ou deux couches de plaques isolantes rigides, qui pourront ensuite recevoir le revêtement de sol de votre choix. Attention, vous pouvez perdre jusqu'à 10 cm de hauteur.   

Pour le plafond : appliquez une isolation phonique au plafond, car c’est souvent là que la plupart des canalisations se trouvent.

Ventilation

Les sous-sols sont des endroits souvent très mal ventilés, et donc inadaptés à la création d’une pièce de vie. Vous devez donc impérativement installer une ventilation, même si la cave est semi-enterrée et qu’elle bénéficie d’ouvertures.

Lumière naturelle

Lorsqu’il s’agit d’un sous-sol partiellement enterré, vous pouvez récupérer les ouvertures existantes et les agrandir au maximum pour faire entrer la lumière à l'intérieur.

Si les ouvertures sont déjà au ras du sol, vous pouvez soit les étirer dans le sens horizontal, soit créer une cour anglaise pour les étirer dans le sens de la hauteur.

Lumière artificielle

Dans chaque pièce, prévoyez d’implanter des appliques murales, des plafonniers ou des spots dans les faux-plafonds pour assurer un éclairage global.

Si vous installez une salle de jeux, ne lésinez pas sur le nombre de points lumineux, car vous devrez assurez au moins 300 lm/m², alors que, pour un salon, 100 lm/m² suffisent .

Chauffage

La solution à adopter pour le chauffage de votre sous-sol est liée à votre installation existante.

Si vous êtes équipé d’un chauffage central, vous pouvez prolonger l’installation pour alimenter en eau chaude les radiateurs de votre sous-sol.

Sinon, la solution la plus simple et la moins onéreuse (en coût d'installation) est d’implanter des radiateurs électriques.

Lire l'article Ooreka

Décoration du sous-sol : quels conseils d'agencement ?

Apporter une sensation d'espace

Le sous-sol présente souvent des plafonds bas. Voici quelques astuces pour donner du volume à vos pièces : peignez le plafond en blanc, préférez des couleurs claires sur les murs, choisissez des suspensions courtes ou des plafonniers, optez pour des meubles bas et des lignes verticales qui apportent de la hauteur, jouez avec des miroirs.

Apporter de la chaleur

Pour une plus grande sensation de confort, privilégiez des revêtements de sol confortables.

Le sol en bois est idéal pour ce type de pièce. Il vient réchauffer la pièce plutôt qu’un sol en béton brut.

Sinon, prévoyez des tapis ou un revêtement de type moquette.

Décoration du sous-sol :  quel budget prévoir ?

Les prix selon les travaux à effectuer sont très variables. Ils peuvent passer du simple ou double. Tout dépend de l'état de votre sous-sol, de son organisation, des contraintes et surtout de ce que vous voulez en faire.

Avant de vous lancer, il est donc préférable de budgéter votre projet et de consulter différentes entreprises.

Aussi dans la rubrique :

Décoration par pièce

Sommaire

Décorer son couloir et son entrée

Décoration d'un couloir Décoration minimaliste Décoration moderne
Voir 3 articles de plus