Sommaire

On en parle beaucoup, car il est indéniablement un matériau de choix pour la mise en valeur de nos intérieurs, mais nous ne savons pas toujours de quoi il s’agit.

Le verre laqué est un verre trempé, « sécurit » ou non, dont la coloration est obtenue par le dépôt et la cuisson d’une couche de laque sur la face arrière du verre. Ce procédé permet d’associer la beauté de la laque à la brillance du verre. Un autre procédé consiste à pulvériser une solution colorée aqueuse contenant un additif d’accroche ; la couche de laque se durcit au séchage, mais reste néanmoins altérable.

On retrouve ce verre dans de nombreuses pièces de la maison, telles que la cuisine, la salle de bains voire une entrée ; quant à son utilisation en milieu professionnel, elle est aussi très répandue : bureaux, hôtels, hôpitaux… Il n’est toutefois utilisable qu’en intérieur.

Caractéristiques du verre laqué

Il s’agit donc d’une plaque de verre coloré d’une épaisseur de 4 ou 6 mm selon les fabricants et les usages. Avec son aspect brillant sous la lumière, le verre laqué s’harmonise avec toutes sortes de matériaux tels que le bois, la pierre et le métal ; cependant pour un aspect plus moderne, certains fabricants proposent un fini mat.

De nombreux coloris existent, des plus classiques tels que le blanc ou le noir, aux plus « flashy » tels que le vert fluo ou le bleu lagon.

Les usages du verre laqué

Les utilisations de ce matériau sont nombreuses et variées, mais il est important de se rappeler que le laquage ne change pas les propriétés du verre. À ce titre, un verre non trempé ne résistera pas aux chocs thermiques.

Dans la cuisine

C’est sans aucun doute dans cette pièce qu’on le trouve le plus. En effet, il est utilisé pour réaliser des crédences, des plans de travail et même des fonds de hotte ; dans ce dernier cas on privilégiera le verre « sécurit », surtout en présence d’une plaque de cuisson à gaz.

Dans la salle de bains

On le retrouve aussi bien pour servir de support de vasque que pour remplacer le carrelage. La surface lisse du verre laqué reflète la lumière et apporte une luminosité exceptionnelle aux pièces les plus exiguës. Il s’agit d’un matériau étanche et sa pose nécessite beaucoup moins de joints que le carrelage, puisqu’il se présente sous forme de grands panneaux.

Dans les pièces à vivre et les chambres

Le verre laqué est fréquemment utilisé pour servir d’habillage aux portes de placard ou de façade aux tiroirs. Il apporte une touche acidulée à un meuble blanc. On l’utilise également pour réaliser des tablettes, voire des plateaux de tablette.

La séparation d’espaces et de portes

Enfin, il est souvent utilisé pour servir de cloison de séparation entre 2 espaces ; il apporte une intimité, sans toutefois absorber toute la lumière, comme le ferait une cloison maçonnée. Le verre étant un matériau très résistant, il peut être utilisé comme porte, sans l’ajout d’un cadre métallique inesthétique.

Lire l'article Ooreka

L'entretien du verre laqué

Sa surface lisse permet un entretien facile : un simple coup d’éponge avec un produit ménager courant. L’utilisation de produit ou d’éponge abrasifs est totalement à proscrire.

Acheter du verre laqué

Vous en trouverez chez la plupart des miroitiers, mais aussi dans certaines grandes surfaces de bricolage. Les sites internet dédiés vous proposent des plaques de verre laqué découpées sur mesure.

Il faut compter environ 100 € le m².