Fabriquer un photophore à suspendre

Sommaire

Fabriquer un photophore à suspendre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Pour illuminer les nuits d’été ou réchauffer les froides soirées de décembre, quoi de plus magique que des myriades de photophores suspendus dans les arbres ou accrochés un peu partout dans la maison ? Comme il vous en faudra beaucoup, faites-les vous-même à partir de matériaux de récupération.

Cette fiche pratique vous explique comment fabriquer un photophore à suspendre en recyclant vos pots de yaourt en verre et vos boîtes de conserve auxquels vous ajouterez une anse métallique. Vous pouvez aussi supprimer l'anse et fabriquer des photophores à poser sur un meuble, ou même au sol pour tracer une allée lumineuse dans la nuit.

Dans tous les cas, ces photophores s'illuminent grâce à des bougies chauffe-plats, à acheter en grande quantité car elles ne durent pas longtemps.

Cas 1 : Fabriquez un photophore à suspendre à partir d'un pot de yaourt en verre

Pour fabriquer un photophore de base, vous aurez besoin :

  • d’un pot de yaourt en verre ;
  • de fil de fer ;
  • d’une pince.

Ensuite :

  • Prenez un pot à yaourt en verre correspondant à la forme ci-contre : l’important est qu’il y ait en haut une partie un peu étranglée suivie d’une partie un peu plus large.
  • Coupez à la pince un morceau de fil de fer.
  • Avec ce fil de fer, entourez le haut du pot d'un anneau serré, au niveau de sa partie un peu étranglée. Fermez l'anneau en entortillant ensemble les deux extrémités du fil.
  • Coupez un autre morceau de fil de fer pour fabriquer une anse (de la longueur de votre choix), que vous attacherez solidement à l’anneau.

Photophore n°1 : photophore nature

  • Laissez le verre transparent.
  • Attachez simplement au niveau du goulot une couronne de petites baies rouges ramassées dans la nature ou encore de petites pommes de pin liées par du raphia.

Photophore n° 2 : photophore peint à la peinture vitrail

La peinture vitrail est une peinture qui reste translucide, colorant vos photophores pour leur donner un air de fête et laisser filtrer une jolie lumière.

Matériel supplémentaire : pinceau, peinture vitrail.

  • Peignez tout le photophore d'une couleur unique et fabriquez une série de photophores de différentes couleurs.
  • Vous pouvez aussi peindre le photophore de différentes couleurs avec des motifs à votre goût.

Photophore n° 3 : photophore rayé

Matériel supplémentaire : adhésif, pot de confiture, pinceau, peinture.

  • Positionnez des bandes d’adhésif horizontalement sur un pot de confiture, en laissant un large intervalle entre 2 bandes.
  • Peignez les parties transparentes du pot à la peinture acrylique mate (en blanc, c’est particulièrement joli), ou à la peinture vitrail (rouge si Noël approche). Vous pouvez déborder sans risque sur l’adhésif.
  • Laissez sécher complètement, enlevez les bandes de scotch.

Photophore n°4 : photophore à effet ajouré

Matériel supplémentaire : vénilia, peinture acrylique, pinceau.

  • Découpez un motif de votre choix (étoile, sapin, cœur…) dans une chute de Vénilia adhésif, peu importe sa couleur.
  • Collez le motif sur le pot de yaourt.
  • Peignez le pot à la peinture acrylique ou bombez-le avec de la peinture dorée ou de la neige artificielle.
  • Laissez sécher complètement, retirez le Vénilia : les motifs transparents laisseront passer la lumière.

Photophore n° 5 : photophore dentelle

Matériel supplémentaire : ruban de dentelle adhésive.

  • Collez tout autour du pot des bandes parallèles de ruban de dentelle adhésive (il en existe en couleur, certaines avec des motifs de Noël).
  • Laissez un intervalle libre entre deux bandes.

C'est tout ! Toutes ces réalisations simples peuvent être faites par des enfants.

Cas 2 : Fabriquez un photophore à suspendre à partir d'une boîte de conserve

Pour fabriquer un photophore avec une boîte de conserve, vous aurez besoin :

  • d’une boîte de conserve ;
  • d’un gros clou à tête plate et d’un marteau ;
  • de fil de fer.

Muni de cela :

  • Rincez une boîte de conserve vide. Débarrassez soigneusement l’extérieur de toute trace de papier d’emballage.
  • Calez la boîte de conserve fermement pour éviter tout incident.
  • Positionnez un clou bien pointu tout en haut de le la boîte, près du bord.
  • Avec un marteau, tapez sur le clou, jusqu’à faire un trou.
  • Faites un second trou diamétralement opposé au premier, en haut de la boîte.
  • Coupez une petite longueur de fil de fer.
  • Utilisez les 2 trous pour y accrocher une anse fermée aux extrémités par une boucle de fil de fer replié sur lui-même.

Suggestion n°1 : photophore perforé sans véritable motif

  • Faites des trous en grand nombre, éparpillés au hasard sur toute la boîte.
  • Si vous voulez obtenir des trous plus gros, remplacez la vis par un poinçon : tapez sur le manche du poinçon avec le marteau jusqu'à obtenir la largeur de trou désirée.

Suggestion n°2 : photophore perforé selon un motif

  • Avec un stylo-feutre, dessinez sur la boîte des points formant le motif de votre choix : étoile, sapin, lettre de l'alphabet, nombre (pour un anniversaire), etc.
  • Perforez la boîte selon les points dessinés au feutre.

Matériel nécessaire pour fabriquer des photophores à suspendre

Imprimer
Clous à tête plate

Clous à tête plate

5 €/les 150 g

Fil de fer

Fil de fer

10 € pour 30 m

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Pince universelle

Pince universelle