Organiser l'espace couchage d'un nourrisson

Sommaire

Organiser l'espace couchage d'un nourrisson

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Dès ses premiers jours, un bébé a besoin d’un espace aménagé pour y dormir le plus sereinement possible. Berceau, couffin et lit à barreaux sont à l’ordre du jour. Ajoutez à cela le matelas, le linge de lit, plus quelques accessoires et votre bébé sera prêt à trouver le sommeil, dans sa propre chambre ou dans la vôtre.

Cette fiche pratique vous explique comment choisir un lit et comment organiser l’espace couchage d’un bébé en fonction de son âge.

1. Prévoyez un petit couchage cocon pour les premiers mois

À sa naissance et pendant quelques mois, plutôt que d’être perdu dans un lit trop grand pour lui, un nouveau-né sera souvent rassuré dans une couchette de dimensions restreintes.

Un berceau répond à ce besoin, mais il existe plusieurs autres solutions pour faire dormir un bébé dans un espace à sa mesure.

Solution 1 : le berceau

Le vrai berceau, monté sur roulettes, ou même suspendu au plafond comme on en voit parfois, peut se placer les premiers mois dans la chambre parentale ou directement dans la chambre d’enfant. Par ailleurs, le carnet de santé indique « il est préférable, si cela est possible, de placer le lit de votre bébé dans votre chambre pour les 6 premiers mois au minimum ».

Vous pouvez choisir un modèle doté d'une fonction de balancement qui facilitera l'endormissement de votre bébé. Indéniablement joli et attendrissant, le berceau a l’inconvénient d’être difficilement transportable de pièce en pièce et d’être coûteux alors qu’il ne sera utilisé que 6 mois au plus.

Solution 2 : le couffin, la nacelle ou le matelas cocoon

Pendant les 3-4 premiers mois de vie de votre enfant, vous trouverez peut-être pratique d’avoir une couchette facilement transportable, qui peut passer de votre chambre à la pièce de séjour ou à la chambre de votre bébé, ou encore s’emmener facilement en dehors de chez vous (sorties, week-ends…).

Cette couchette peut être à votre choix :

  • Tout simplement la nacelle déclipsable de la poussette.
  • Un couffin : généralement en tissu, très léger et d’un prix raisonnable.
  • Un matelas cocoon : c’est un petit matelas révolutionnaire, mis au point par des kinésithérapeutes et convenant de la naissance à 3 mois. De nombreuses maternités s’en équipent car les nouveau-nés y dorment mieux que sur un matelas ordinaire, retrouvant un peu la position fœtale. Ils sont onéreux, mais ce type de matelas se revend très bien sur les sites de vente d’occasion.

Nacelle, couffin et matelas cocon peuvent être posés soit directement par terre, soit dans le lit à barreau de votre bébé : par exemple par terre dans la pièce de séjour pendant la journée et dans le lit à barreaux la nuit, ce qui facilitera la transition vers le lit à barreaux le moment venu.

Solution 3 : le réducteur de lit

Un autre moyen pour ménager à votre bébé un cocon directement dans son lit à barreaux est d’utiliser un réducteur de lit, pratique et peu coûteux.

À défaut, vous pouvez aussi réduire l’espace à l’aide de serviettes de toilette roulées et disposées autour de votre enfant entre le matelas et le drap-housse.

2. Choisissez le lit et le matelas de votre enfant

Le traditionnel lit à barreaux, qui peut s’utiliser de la naissance à 3 ans est un achat quasi-incontournable. Les dimensions standards sont 60 × 120 cm pour un lit traditionnel et 70 × 140 cm pour un lit à barreaux évolutif.

Choisissez un lit à barreaux bien conçu

Au point de vue de la sécurité, les lits à barreaux actuels sont irréprochables : soumis à des normes de sécurité strictes (NF EN 716), ils écartent tout risque que votre enfant se coince un membre ou la tête entre les barreaux. Méfiez-vous par contre des lits de famille anciens qui ne présentent pas ces garanties.

Pour guider votre achat, vous pouvez prendre en compte les critères suivants :

  • Plusieurs hauteurs de sommier possibles (généralement 3, parfois 4) : dans un premier temps, la position haute vous évitera d’avoir à vous baisser chaque fois que vous coucherez ou lèverez votre bébé ; puis vous abaisserez le sommier au fur et à mesure que votre enfant passera de la position couchée à la position assise puis à la position debout.
  • Lit dont un côté peut s’enlever complètement : c’est utile pour plus tard, quand votre enfant devenu plus grand risquerait d’escalader les barreaux du lit et de passer par-dessus bord.
  • Lit offrant des tiroirs de rangement sous le couchage : pratique si l’espace est compté.
  • Lit évolutif : si vous comptez utiliser le lit au-delà des 3 ans de votre enfant, optez pour un lit évolutif de 70 × 140 cm : les barreaux ainsi que les faces avant et arrière sont amovibles ce qui permet de créer un lit enfant, utilisable jusqu’à 6-7 ans.

Choisissez un bon matelas

Votre bébé va passer beaucoup de temps dans son lit : dans tous les cas, achetez-lui un matelas :

  • neuf ;
  • ferme ;
  • et de taille parfaitement ajustée à celle du lit, n’offrant aucun espace entre le matelas et les parois, pour éviter tout risque d'étouffement.

En option, vous pouvez choisir un matelas :

  • ayant subi un traitement antibactérien et anti-acarien ;
  • entièrement déhoussable ;
  • à 2 faces de couchage selon la saison.

3. Choisissez le linge de lit

Jusqu’aux 2 ans de votre enfant, draps, couvertures et oreillers sont formellement déconseillés, car les risques de mort subite du nourrisson sont élevés avec ce type d’éléments. Vous aurez seulement besoin :

  • de 2 alèses imperméables ;
  • et de plusieurs draps-housses à la taille du matelas.

 

4. Optez pour quelques accessoires

Pour compléter l’espace couchage de votre bébé, quelques accessoires sont utiles et/ou décoratifs. Pensez notamment aux accessoires suivants.

Un mobile

À la fois jouet d’éveil et accessoire déco, un mobile est susceptible de fasciner votre enfant dès l’âge de 1 mois. Au début, il doit être situé à environ 30 cm devant les yeux de votre bébé car sa vision est encore floue et il ne voit pas au-delà de cette distance.

Vous pouvez opter pour un mobile accroché au plafond ou un mobile de lit.

  • Mobile accroché au plafond : un simple mobile très léger dont les figurines colorées se balancent au-dessus du lit au moindre souffle d’air. C’est le genre de mobile que vous pourrez très facilement faire vous-même. Dans ce cas, vous pourrez renouveler régulièrement les figurines suspendues, pour mieux solliciter la curiosité de votre bébé.
  • Mobile de lit : une arche en plastique avec système de fixation supporte un mobile mis en marche par un système manuel ou électrique à piles. Ces mobiles sont le plus souvent musicaux, ce qui présente des avantages (ils font à la fois mobile et accessoire musical) et des inconvénients (l’accessoire musical auquel le bébé est habitué ne peut pas se transporter).

Certains de ces mobiles sont également lumineux, ou encore se mettent en route automatiquement dès que l’enfant pleure.

Accessoire musical

Très petit, un bébé est sensible au son. Une petite musique apaisante fera bientôt partie de son rituel du coucher.

Si vous n’avez pas opté pour un mobile musical, offrez à votre enfant un accessoire musical, qui aura l’avantage de se transporter facilement afin de reproduire, même en déplacement, le rituel familier du coucher. Vous avez le choix entre :

  • une boîte à musique classique ;
  • une boîte à musique reproduisant des sons de la nature (bruits de vagues, chants d’oiseaux…) ;
  • ou une peluche musicale à tirette.

Une veilleuse

Une veilleuse n’est pas utile pour un nouveau-né car les nourrissons tout juste issus du ventre maternel n’ont pas la peur du noir.

Par contre elle peut vous être utile pour nourrir votre enfant la nuit dans une pénombre douce.

Un ciel de lit

Si vous trouvez qu’un lit à barreaux est trop exclusivement fonctionnel, vous pouvez le surmonter d’un ciel de lit pour créer une atmosphère plus personnelle et romantique.

Le ciel de lit s’accroche :

  • soit au plafond ;
  • soit sur un cerceau spécial, fixé au mur ;
  • soit sur une flèche de lit : il existe des modèles à pied, à poser au sol à côté du lit, et des modèles qui s’accrochent au montant du lit.

Aussi dans la rubrique :

Décoration par pièce

Sommaire

Décorer son couloir et son entrée

Décoration moderne Décoration minimaliste Décoration d'un couloir
Voir 3 articles de plus

Décorer son sous-sol et sa buanderie

Décoration d'un sous-sol Décoration d'une buanderie

Ces pros peuvent vous aider