Traitement du bois à l'huile de lin

Sommaire

Traitement du bois à l'huile de lin

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Traiter le bois à l'huile de lin crée un film protecteur naturel et hydrofuge qui retarde le « grisaillement » du bois. En plus de nourrir efficacement le bois, l'huile de lin est une protection peu coûteuse et écologique.

Voici comment réussir le traitement du bois à l’huile de lin.

Zoom sur le traitement du bois à l’huile de lin

Grâce à son aspect écologique, l’utilisation de l'huile de lin connaît un certain succès dans la protection du bois, en intérieur comme en extérieur sur des bois bruts.

Un traitement adapté en intérieur comme en extérieur

Totalement écologique et peu onéreuse, l'huile de lin convient aux boiseries extérieures comme intérieures :

  • En intérieur, elle peut être utilisée sur des meubles ou sur un parquet. L'huile de lin ne forme pas de film comme le fait un vernis et elle crée une finition élastique impeccable et résistante à l'usure.
  • En extérieur, vous pouvez également l'utiliser sur un bardage, un abri de jardin ou sur toute autre structure en bois, après avoir protégé ceux-ci des insectes et des champignons. L'huile de lin protégera alors vos bois de l'humidité et des intempéries. Elle empêchera aussi le grisaillement provoqué par les rayons UV. Utilisée avec un siccatif, elle séchera à l'air libre très rapidement.

Un traitement simple à renouveler tous les ans

Facile d'application, l’huile de lin dore les résineux et fonce légèrement les bois clairs.

Facile d'entretien, le bois traité à l’huile de lin ne nécessite qu’un dépoussiérage et un rinçage à l’eau pour être nettoyé.

Seul inconvénient : il faudra huiler à nouveau en une couche extrêmement fine tous les ans pour un parquet souvent sollicité.

1. Préparez le bois à traiter

Que vous travailliez un meuble ou sur un parquet, pratiquez de la même façon :

  • Aérez la pièce dans laquelle vous allez travailler.
  • Avec des gants et une brosse à lessiver, dégraissez le bois au savon de Marseille ou à la lessive St-Marc.
  • Rincez à l'eau claire et laissez sécher.
  • Puis poncez dans le sens du bois à l'aide d'un abrasif n° 100 à 120 et d'une cale à poncer. Sur une grande surface, préférez une ponceuse électrique.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Dépoussiérez la surface :
    • Si vous avez poncé un meuble, dépoussiérez-le à l'aide d'une brosse à meuble.
    • Si vous avez travaillé sur un parquet, passez l'aspirateur.

Passer de l'huile de lin se pratique sur un bois nu ; les bois vernis ou peints devront être décapés au préalable.

Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Préparez le mélange à l’huile de lin

Choisissez votre solvant

Préférez les solvants à base d'agrumes à la térébenthine, moins toxiques et à l'odeur agréable. En effet même en aérant bien, l'odeur de térébenthine s'avère très forte et très dérangeante, et résistante dans le temps.

L'utilisation de la térébenthine à l'extérieur est bien moins gênante, toutefois évitez de travailler en pleine chaleur sans porter de masque.

Faites votre mélange

  • Dans un récipient, préparez l'huile de lin et le solvant : 1 part d'huile pour 1 part de solvant. Mélangez à l'aide d'un pinceau.
  • L'huile de lin fonce le bois. Pour garder un ton plus clair, ajoutez un pigment blanc au mélange huile-solvant, vous obtiendrez un effet cérusé : cependant, n'oubliez pas de réaliser un essai dans un coin pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
  • Si vous souhaitez accélérer le séchage, ajoutez quelques gouttes de siccatif dans le mélange huile-solvant.

3. Appliquez le traitement à l’huile de lin

Pour l'opération suivante n'hésitez pas à vous munir de gants, de lunettes et d'un masque, car le solvant est corrosif.

Appliquez la préparation huile-solvant en couches fines :

  • Utilisez un spalter pour un meuble ou un rouleau en cas d'application sur un parquet.
  • Après chaque couche, attendez une demi-heure et essuyez l'excédent éventuel à l'aide d'une mèche de coton ou d'un chiffon propre.
  • Laissez sécher entre deux couches.

4. Poncez la surface traitée

Pour aplanir les couches d'huile successives, poncez légèrement entre chaque couche à l'aide d'une cale à poncer et d'un abrasif 150-180, lorsque les surfaces sont sèches. Bien sûr, vous poncerez les grandes surfaces à l'aide d'une ponceuse électrique.

Le ponçage est important et permet d'aider à faire pénétrer les couches d'huile de lin successives.

Matériel nécessaire pour traiter à l'huile de lin

Imprimer
Brosse en chiendent

Brosse en chiendent

Environ 5 €

Chiffon

Chiffon

Récupération

Gants, masque et lunettes de protection

Gants, masque et lunettes de protection

14 € environ

Huile de lin

Huile de lin

9 €/L environ

Lessive alcaline (type Saint Marc)

Lessive alcaline (type Saint Marc)

3 € environ

Mèche de coton

Mèche de coton

Environ 6 €

Pinceau Spalter

Pinceau Spalter

5 €

Ponceuse

Ponceuse

À partir de 30 €

Rouleau à bras

Rouleau à bras

Savon noir liquide

Savon noir liquide

Environ 5 €

Solvant

Solvant

À partir de 2 € le litre