Comment pratiquer le land art avec les enfants

Sommaire

Comment pratiquer le land art avec les enfants

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Né vers la fin des années 1960 aux États-Unis, le land art est un art de plein air, le plus souvent éphémère, qui utilise les éléments de la nature : galets, pierres, feuilles, sable, neige, eau, etc. De même que le dessin ou la peinture, il peut être pratiqué avec bonheur par des enfants de tous âges, même très jeunes. Dans le jardin, sur la plage, au cours d’une balade, il s’agit d’abord d’ouvrir les yeux pour repérer les matériaux utilisables, puis de les assembler pour créer dans la nature une œuvre individuelle ou collective. Voici comment pratiquer le land art avec les enfants.
 

 

1. Pratiquez le land art en plein air

Quelle que soit la saison, dès lors que vous êtes en plein air, n’hésitez pas à lancer vos enfants, ou à vous lancer en famille, dans la création d’une œuvre.

  • Au jardin : sur la pelouse, au bout d’une allée, sur la terrasse ou encore suspendue à une branche…
  • En forêt : particulièrement en automne, dans un chemin, dans une prairie, au bord d’une rivière…
  • À la plage : sur le sable mouillé.
  • À la montagne ou à la campagne : l’hiver, sur la neige.

2. Choisissez un thème

Il y a globalement deux façons de procéder pour pratiquer le land art :

  • soit repérer un lieu et/ou des matériaux, puis se laisser inspirer par eux ;
  • soit partir sur un thème et collecter des matériaux en rapport avec lui.

Si vous pratiquez le land art pour la première fois avec des enfants, choisissez plutôt la seconde approche. Plusieurs thèmes sont possibles :

  • une forme géométrique (cercle, spirale, triangle, carré…) ;
  • des formes plus figuratives (cœur, fleur, étoile, flèche…) ;
  • la silhouette d’un bonhomme ou le contour d'un visage « dessinés » au sol avec des éléments naturels ;
  • un dégradé de couleurs ;
  • un mobile à suspendre à un arbre ;
  • des chiffres (par exemple, la date du jour ou l’âge de l’enfant) ;
  • une œuvre en 3D (galets empilés, nid géant fait avec des branchages et dont l'intérieur sera garni selon l'inspiration, brochettes de feuilles plantées verticalement dans le sol...) ;
  • une œuvre flottante si vous êtes au bord de l’eau, etc.

3. Rassemblez des matériaux

Outre les matériaux que vous allez trouver dans la nature, certaines fournitures emportées de la maison s'avèrent bien utiles.

Les fournitures à emporter

Elles vont vous permettre de travailler ou d'assembler vos matériaux.

  • Ficelle : pour lier différents éléments entre eux ou confectionner un mobile.
  • Laine de couleur : pour le même usage ou pour un usage purement décoratif (gainer une branche, un tronc d’arbre…).
  • Ciseaux : pour couper la ficelle, la laine, des brindilles ou même des feuilles.
  • Canif : pour remplacer les ciseaux ou pour détacher une écorce.
  • Colle gel : pour coller des éléments entre eux (galets, morceaux de bois…).
  • Craies : pour dessiner au sol une silhouette qui servira de guide (par exemple, vous pouvez demander à un enfant de s’allonger bras et jambes écartés et dessiner son contour).

Les matériaux naturels à rassembler

Selon l’endroit où vous vous trouvez, observez la nature et collectez les matériaux qui vous inspirent.

  • Au jardin ou dans la campagne : ramassez feuilles, fleurs, baies, petites branches et brindilles, touffes d’herbe, cailloux…
  • En forêt : mettez l’accent sur les feuilles, les branchages, les pommes de pin, les écorces…
  • Sur la plage : recueillez galets, coquillages, algues, bois flotté…

4. Faites une œuvre de land art avec les enfants

Mettez-vous d’accord avec les enfants avant de partir en quête des matériaux, car, là encore, il y a deux manières de procéder :

  • soit chaque enfant réalise son œuvre personnelle sur le thème donné, avec les matériaux qu’il a lui-même rassemblés ;
  • soit tous les matériaux sont mis en commun, et les enfants font une œuvre collective qui peut être alors de plus grande envergure.

5. Immortalisez vos œuvres en les photographiant

La plupart du temps, les œuvres de land art sont éphémères. Aussi, pensez à prendre votre appareil photo pour les immortaliser.

Par la suite, vous pourrez, pour la plus grande fierté des enfants, afficher les clichés les plus réussis ou les réunir dans un classeur « land art ».

Matériel nécessaire pour pratiquer le land art avec des enfants

Imprimer
Ciseaux à papier

Ciseaux à papier

Colle gel

Colle gel

Environ 2 €

Craie

Craie

À partir de 1 €

Ficelle

Ficelle

Environ 3 €