Créer une chambre japonaise traditionnelle

Sommaire

  • Étape 1 : Choisissez un lit japonais
  • Étape 2 : Optez pour une lumière douce et reposante
  • Étape 3 : Privilégiez les matières naturelles et les couleurs claires
  • Étape 4 : Jouez sur les contrastes avec la couleur des murs
Créer une chambre japonaise traditionnelle

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Aménager une chambre peut reposer sur le choix d'un thème pour créer une ambiance particulière et unique, celle qui vous apportera le repos et la quiétude dont vous avez besoin. Si vous désirez retrouver la douceur des fleurs de cerisier et la luminosité d'un soleil levant, nous vous proposons de créer une chambre aux couleurs sobres et élégantes, dans une ambiance sereine et zen.

Voici comment créer une chambre japonaise traditionnelle.

1. Choisissez un lit japonais

Le lit est la pièce maîtresse d'une chambre, il doit être choisi avec soin pour assurer sa fonction, celle de nous offrir un bon sommeil. Un lit japonais se compose d'un tatami sur lequel on pose un futon.

Le tatami

Le tatami est un agencement de pailles de riz entrecroisées et mises en couches superposées, puis l'ensemble est pressé pour former un support épais et souple de dimension standard au japon de 182 × 91 cm. C'est d'ailleurs l'unité de surface d'une pièce d'habitation, le jo. Les dimensions peuvent néanmoins varier suivant les régions, mais le rapport est toujours le même : 1:2. Ainsi, à Tokyo, le tatami fait 88 × 176 cm. Le tout est recouvert d'une natte de paille de riz tressée, gansée de couleur brune à noire, pour former une sorte de matelas très confortable d'environ 5 cm d'épaisseur. Le dessous du tatami peut être en toile antiglisse, l'épaisseur courante va de 4 à 6 cm pour un choix traditionnel en paille ou moderne, en polystyrène.

En Occident, les fabricants ont adopté une taille standard qui correspond à nos habitudes de vie. Vous trouverez donc des tatamis qui ont les tailles d'une literie standard de 60 × 120 cm à 200 × 200 cm.

Il est bien de choisir un tatami plus grand que le futon s'il est posé au sol car l'aspect esthétique de la ganse est particulièrement intéressant. Bien qu'il existe de grands tatamis, l'utilisation de deux tatamis est recommandée pour un lit de deux personnes avec 20 cm de plus pour une pose au sol.

  • Il est possible, bien sûr, de poser son futon sur un sommier à lattes et d'y adjoindre un tatami pour plus de confort, le tatami aura alors la dimension du sommier.

Les futons

Les matelas futon sont des matelas plats originaires d'Inde dont l'épaisseur varie de 5 à 10 cm en fonction du confort de couchage. Ils sont composés de plusieurs épaisseurs de coton recouvertes d'un coutil capitonné, lui aussi en coton, même si l'on peut trouver des matières synthétiques ou en mélange. Le futon en coton doit être aéré tous les jours pour éliminer l'humidité. Le confort est ferme, mais très agréable. Avec le temps, les épaisseurs se tassent, on peut très bien retourner le futon à intervalle régulier et l'exposer au soleil quand le temps le permet.

En Occident, les futons sont bien souvent une superposition de couches de ouate ou l'on peut intercaler de la mousse, du latex…, comme nos matelas classiques. Les dimensions correspondent à celles de nos matelas et il se pose sur un tatami ou un sommier à lattes.

Le futon est recouvert d'une couette qui sera de préférence enveloppée dans une housse japonaise, elle ressemble à un drap housse qui serait posé à l'envers.

2. Optez pour une lumière douce et reposante

L'ambiance lumineuse est très importante dans une chambre japonaise, elle doit être à la fois douce et reposante, mais aussi rester simple :

  • On pense alors de suite aux boules de papier qui sont très esthétiques mais aussi très peu chères, elles seront idéales comme plafonnier.
  • À cela on peut ajouter deux lanternes japonaises comme point lumineux de part et d'autre du lit, posées sur deux petits bancs de bois de couleur claire et naturelle.

3. Privilégiez les matières naturelles et les couleurs claires

Les revêtements de sol, les textiles, les accessoires et le mobilier sont choisis de couleurs claires et naturelles, ce qui ne dispense pas d'ajouter de la nuance :

  • Les revêtements de sol : un parquet en bambou à lames larges allant du beige au miel, une moquette rase en laine ou bien en matière végétale… Les sols souples proposent un très grand choix d'aspect en plus d'être faciles d'entretien.
  • Les textiles : si vous aimez les rideaux, là aussi choisissez, de préférence, une matière naturelle comme le lin, qui constitue par ailleurs une bonne idée de recyclage pour des draps anciens, ou un voile très fin et léger. Achetez quelques œillets et fabriquez rapidement une tringle avec un bambou.
  • Le linge de lit : pour les housses de couette et d'oreillers, ne vous privez pas de couleur si vous aimez cela, choisissez un marron tirant sur le chocolat, un rouge foncé, du beige… Les imprimés seront mis de côté à moins de choisir un motif discret de fleur ou d'arbre en ton sur ton pour la discrétion !
  • Les accessoires : ils doivent créer une ambiance zen et sereine, donc avoir des formes simples et des matières rappelant le minéral, dans une couleur en harmonie avec le linge de lit ou dans le même ton, avec de l'ivoire, du blanc, pour créer des nuances.
  • Le mobilier : simple et fonctionnel, chaque meuble doit avoir un style épuré. Même si le bois clair reste une valeur sûre, il est possible de choisir des revêtements laminés noirs, marron foncé avec quelques touches de beige.

4. Jouez sur les contrastes avec la couleur des murs

Choisissez parmi toute la gamme des blancs légèrement teintés et ajoutez une couleur dominante pour donner du relief :

  • Teintez un blanc avec tout l'éventail de couleur lin, chanvre, taupe… pour obtenir un blanc chaud. Le tout-blanc, contrairement à une idée reçue, n'éclaircit pas une pièce puisque la lumière obtenue sur un blanc pur est assez froide.
  • Choisissez un ton assez soutenu pour un mur en fonction de la disposition de la pièce : un beige foncé, un ocre vert…
  • Ajoutez un panneau décoratif allant du sol au plafond représentant un paysage stylisé, un arbre, quelques fleurs blanches, pour créer un beau contraste décoratif. C'est à la fois reposant et propice à la méditation. Devant, installez un coussin sur un tapis en jonc, une petite table basse avec une théière. De quoi voyager au Japon tout en restant à la maison…

Ces articles concernent aussi l'étape "Décoration par pièce" :

Voir les 85 articles

Aussi dans la rubrique :

Décoration par pièce

Sommaire

Décorer son couloir et son entrée

Décoration d'un couloir Décoration minimaliste Décoration moderne
Voir 3 articles de plus