Comment laisser mes poutres apparentes sans remettre un faux plafond ?

Question détaillée

Question posée le 15/01/2017 par Mkelly

Bonjour, J'ai cassé les plafonds de mon appartement pour faire apparaître les poutres qui sont au dessus.

Immeuble 1870.

Le syndic m'est tombé dessus pour la protection coupe feu qui a disparue.

J'ai trouvé un produit italien pour le bois pour la réaction au feu de deux heures et la résistance au feu de 60 minutes.

C'est un vernis incolore pour le bois. Il est incroyable !

Mais autant le laboratoire français FCBA a reconnu le produit pour la réaction au feu, autant c'est un laboratoire tchèque qui la agréé pour la résistance au feu.

Donc mon syndic me le refuse.

C'est apparemment la circulaire de 1982 qui s'applique pour les immeubles construits avant 1986.

C'est une liste de recommandations et non pas une loi.

Il n'y a aucune loi pour les immeubles construits avant 1986.

Mais il ne faut pas faire n'importe quoi et diminuer la sécurité existante pour la protection de tous les copropriétaires dans l'immeuble.

Le produit que j'ai trouvé est stupéfiant.

J'ai mis en contact l'importateur du produit avec un labo français pour le faire agréer en France pour la résistance au feu.

En attendant comme puis je faire avec mon syndic où est ce que mon syndic a le droit de me refuser ce produit miracle.

Cordialement

Michèle

Signaler cette question

6 réponses d'expert

Réponse envoyée le 15/01/2017 par jean-claude LEBLANC

bonjour , pour satisfaire tout le monde , je vous conseil de fixer entre vos poutres un BA13 mm qui rendra le plancher DU DESSUS M1 , et d'utilisé votre produit uniquement pour les poutres , cela montrera vos efforts et calmera le jeu , si vous êtes sure de votre produit , et de le déclarer à votre assureur
cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 15/01/2017 par Anonyme

Je vous remercie.
C'est exactement ce que j'ai fait pour le BA 13 entre les poutres.
Et j'ai proposé le produit cité plus haut

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 15/01/2017 par youcef

bonjour .
il vous est conseillé de consulter un expert en sécurité , qui devra faire une étude de "danger" et décider du caractère sécuritaire du cas .
http://lesexpertssecurite.com/contactez-nous/
cordialement .

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 15/01/2017 par EXPERT CONSTRUCTION

Bonjour et meilleurs voeux 2017
Votre immeuble appartient à une famille de type 3A ou 3B, qui conditionne le degré C.F. obligatoire à respecter entre planchers.
Au minimum, les planchers doivent être CF 1 heure et ce n'est pas un vernis....sic.... qui va vous offrir ce degré C.F.(règles de sécurité incendie)
Votre syndic est parfaitement dans son droit de vous interdire de mettre en oeuvre un produit non reconnu par la réglementation.
Estimez vous heureux qu'il ne vous oblige pas à remettre votre plafond dans son état d'origine, car à ce jour, et en cas de sinistre incendie, vous seriez tenu pour responsable avec les conséquences financières que cela pourrait induire...
Pour information, le fait de plaquer du BA 13 entre les poutres ne suffit pas à rendre le plancher CF, car les poutres en bois flambent facilement et ne peuvent être C.F. 1h.... vous avez donc un plancher partiellement CF, ce qui va poser problème avec votre syndic... qui lui...ne fait qu'appliquer et respecter la loi et la réglementation incendie.
Cordialement

Signaler cette réponse
4

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 15/01/2017 par Anonyme

Bonsoir et meilleurs vœux également,

Immeuble de 1870, circulaire 1982.
C'est-à-dire 1/2 coupe feu et non pas une heure.
Ensuite, vous ne savez pas de quel produit je parle !
V
Bonne soirée

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 16/01/2017 par ACTES

bonjour,
votre question se pose souvent, la fausse bonne idée des poutres apparentes faisant flores.
votre produit est peut-être la panacée mais arriverez-vous à contourner l'intégralité des poutres, y compris l’intérieur des fentes du bois pour créer une vrai barrière?

de plus, vous avez définitivement altéré les qualités acoustiques du plancher.
en cas de dérangement trop fréquent , votre voisin peut vous assigner pour remettre en état le plancher, comme vous aurez fait des travaux, vous devrez vous rapprocher des normes neuves (+ tolérance)
notre conseil : faites appel à un professionnel (bureau d'étude ou architecte) qui pourvoira à restituer un état correct de plafond et calmera le syndic qui a raison,
de plus en cas de problème ultérieur fera marcher son assurance, pour cela, il faut que sa mission stipule clairement ces soucis et besoins

cordialement
F.M.

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 16/01/2017 par Anonyme

Je vos remercie pour vos bons conseils.
J'ai effectivement fait le nécessaire entre les poutres pour l'insonorisation acoustique.
Mon voisin du dessus n'entend absolument rien.
Pour le produit, il est ENV 13381-7 et CSTB est en train de voir la faisabilité avec le labo tchèque pour récupérer les tests réalisés afin d'établir un PV français.

Bien cordialement

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 17/01/2017 par ACTES

bonjour,
dans ce cas l'application pose problème, il faut enrober chaque surface.
cordialement

F.M.

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 16/01/2017 par Betxi SPI-SL

Prenez en compte que l'on ne rigole pas avec la sécurité. Ce n'est pas après que l'on doit réfléchir mais avant! la beauté et la sécurité sont 2 choses!

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 16/01/2017 par JOSEPH

plusieurs aspects:
- la stabilité au feu des poutres en bois, cette stabilité dépend de leur section , de l'essence de bois, et des éventuels traitements
( par exemple des poutres en chêne 18ème traitées par bain de chaux seront beaucoup plus résistantes que des solives pin traitées au xylophène)
- le degré coupe-feu de protection du plancher supérieur -:
si la stabilité au feu des poutres est suffisante , la protection pourrait ne concerner que le plancher supérieur, si l'étanchéité solivage/protection est assuré
- le phonique : s'il est difficile de s'affranchir par un habillage standard des transmissions solidiennes par les poutres, par contre un doublage masse-ressort pendulaire facile à installer entre poutres peut régler correctement les émissions du( et vers le ) plancher supérieur
- enfin , un produit particulièrement réfléchissant à base de céramiques
peut ralentir de manière pertinente l'échauffement des poutres.
mais le liant utilisé, apparemment une résine dans votre produit, n'aura pas les mêmes qualités. Des essais en situation validés sont nécessaires.

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider